Home / Les dernières actualités / Un héros condamné par le sanhédrin pour avoir diffusé les noms de membres de la conjuration judéo-maçonnique

Un héros condamné par le sanhédrin pour avoir diffusé les noms de membres de la conjuration judéo-maçonnique

Captain Harlock
Démocratie Participative
29 Janvier 2021

Encore un héros de la cause du peuple persécuté par la judéo-maçonnerie infiltrée dans tout l’appareil d’état français.

Le Figaro :

Un homme de 48 ans a été condamné à douze mois de prison dont huit avec sursis pour avoir enregistré, détenu et divulgué des milliers de documents confidentiels appartenant aux loges franc-maçonniques du Grand Orient de France et de la Grande loge de France.

En avril 2016, Laurent G. a publié sur le site conspirationniste stopmensonges.com plus de 6000 fichiers contenant entre autres les noms, adresses et numéros de téléphone des membres de la Grande loge de France avant de recommencer en novembre avec plus de 34.000 fichiers appartenant à la loge du Grand Orient de France.

Le prévenu a admis avoir partagé ces documents issus de piratages, qu’il a en revanche niés avoir commis, sur les sites de ces loges, se disant «révolté» par la «double allégeance» à laquelle se soumettaient selon lui des magistrats français membres de la franc-maçonnerie.

La procureure a évoqué des faits «simples, et surtout reconnus par le créateur et administrateur du site», avant d’ajouter : «on n’est pas face à un journaliste ou un lanceur d’alerte, il ne fait pas le tri et publie ces documents sans vérification. Les faits sont d’une extrême gravité qu’il ne réalise absolument pas.»

L’individu de 48 ans, interpellé à Roissy en 2018 après avoir fait l’objet d’un mandat d’amener aux États-Unis où il résidait au moment des faits, s’est montré détaché des débats, s’exprimant pendant plus de trois heures en l’absence d’un avocat. Il avait publié ces listes sous le nom de «Franc-maçonnerie Papers» en référence au scandale des Panama Papers qui a éclaté en 2016. Il a d’ailleurs cité plusieurs fois les noms des lanceurs d’alerte Edward Snowden et Julian Assange pour tenter de justifier ses actes.

Me Jean-Pierre Cahen, l’avocat du Grand Orient de France, s’est appuyé durant sa plaidoirie sur l’exemple récent de Samuel Paty, assassiné après que son nom et ses coordonnées ont été diffusés sur les réseaux sociaux. «Vous pouvez attiser la haine en diffusant ces documents, et certains peuvent passer à l’acte», a-t-il souligné face à un prévenu qui est resté les yeux clos durant une grande partie des plaidoiries et du réquisitoire.

Ha ! Cahen, encore un gros youtre !

Visez un peu cet air de conspirateur.

Typiquement, lorsque vous pointez du doigt le fait que la maçonnerie n’est qu’une organisation aux ordres des juifs, vous vous entendez hurler aux oreilles qu’il s’agit du « mythe du complot judéo-maçonnique ».

C’est systématique.

Il y a un article complet sur cette « hallucination » que nous aurions tous, collectivement.

Le youtre Cahen, avocat du Grand Orient, vous semble être une hallucination ?

Moi il me semble très réel.

Certains pourraient me dire que c’est un hologramme mais je n’y crois pas. Ce youpin est bel et bien vivant et il est le persécuteur en chef de la maçonnerie en France.

Il tire les ficelles des tribunaux pour châtier la résistance populaire à la main mise de Jehovah sur la France.

Ce youpin semble particulièrement inquiet à l’idée que le peuple puisse identifier les membres de cette conjuration.

Cet homme divorcé, père d’un enfant, devra également verser 7000 euros à la loge du Grand Orient de France et la décision du tribunal sera diffusée pendant un mois sur les sites des journaux Libération, Le Monde et le Figaro à ses frais.

Pendant UN MOIS cette clique veut faire savoir qu’ils ont fait condamner un homme pour avoir éventé leurs secrets de pacotille. Le plus absurde est que ce sera publié dans la presse juive, ce qui revient à une séance de masturbation collective entre enjuivés pathologiques.

Personne ne lit Le Monde ou Le Figaro. Libération a une circulation de 70,000 exemplaires et c’est limité aux salles de profs.

Le film « Forces Occultes » résume parfaitement de quoi il est question lorsque l’on parle de la maçonnerie, ce bras armé international du sémitisme.

Compte tenu de la masse de documents diffusés dans cette affaire, je n’ai pas eu le temps d’en faire le tour. L’essentiel n’est qu’un verbiage superstitieux à faire rougir un marabout.

La seule chose qui a de l’intérêt dans cette paperasse, ce sont les noms des agents de la maçonnerie dans l’appareil d’état.

Si quelqu’un peut les compiler, il est possible d’en faire un Wiki.

Soyons un peu pratique et trouvons les rats qui conspirent contre le peuple dans les tribunaux et ailleurs. Comme les vampires, deux catégories de créatures redoutent la lumière du jour : les juifs et leurs laquais de la franc-maçonnerie.

Commentez l’article sur EELB.su