Home / Guerre raciale / Montauban : roué de coups par des individus sous les yeux de sa compagne, un ancien militaire décède

Montauban : roué de coups par des individus sous les yeux de sa compagne, un ancien militaire décède

Leutnant
Démocratie Participative
02 novembre 2021

 Toujours plus d’enrichissement culturel.

Actu17 :

Un ancien militaire âgé de 50 ans a été victime d’une très violente agression à Montauban (Tarn-et-Garonne), dans la nuit de vendredi à samedi, alors qu’il était accompagné de sa conjointe. Il est décédé des suites de ses blessures à l’hôpital de Purpan, à Toulouse (Haute-Garonne), ce dimanche. Les agresseurs sont recherchés.

Emmanuel Cueff et sa compagne sortaient du restaurant « Le Nautic » situé sur l’avenue de Toulouse à Montauban, peu après minuit, lorsque cet homme de 50 ans a été roué de coups sur le parking situé à proximité. L’ancien militaire du 17ème régiment du génie parachutiste (RGP) de Montauban a été violemment frappé par plusieurs individus. Cinq ou six selon une source proche de l’enquête. Il a reçu des coups notamment au visage et s’est effondré. Sa tête a heurté le trottoir.

La compagne de la victime, impuissante, qui aurait également reçu des coups, a donné l’alerte. Le quinquagénaire a été pris en charge par les secours et évacué à l’hôpital Purpan de Toulouse alors qu’il était en état de mort cérébrale selon cette même source, confirmant une information de La Dépêche. Le décès d’Emmanuel Cueff a été prononcé quelques heures plus tard, ce dimanche. Sa compagne, sous le choc, n’a été que légèrement blessée.

Quelles sont les motivations des agresseurs qui ont laissé leur victime pour morte ? Le défunt était inconnu de la police et la justice. L’enquête a été confiée aux policiers de la direction territoriale de la police judiciaire (DTPJ) de Toulouse. Le parking ne dispose pas de vidéosurveillances. « Il y avait beaucoup de personnes en train de fumer à l’extérieur à ce moment-là », a confié le gérant du restaurant au quotidien régional. Le couple ne serait resté qu’une quinzaine de minutes dans le restaurant avant de ressortir.

Des messages rendant hommage à Emmanuel Cueff ont été publiés sur les réseaux sociaux ces dernières heures. L’amicale des anciens de la compagnie d’appui du 17e RGP a notamment publié une photo de la victime en uniforme.

« Nous nous retrouverons un jour mon camarade, mon ami, mon frère d’arme. Je te souhaite de faire un bon voyage pour ton dernier saut… Nous veillerons sur les tiens », écrit l’un de ses anciens collègues sur Facebook. Les proches du défunt ont ouvert une cagnotte sur la plateforme Leetchi, pour soutenir sa famille et ses deux enfants. Près de 70 personnes y ont déjà participé. Elle est accessible ici.

Pas d’amalgames, la diversité est une force.

Commentez l’article sur EELB.su