Home / Les dernières actualités / Merkel annonce à sa population double vaccinée que les restrictions ne sont plus suffisantes pour endiguer la 5ème vague de Covid19

Merkel annonce à sa population double vaccinée que les restrictions ne sont plus suffisantes pour endiguer la 5ème vague de Covid19

Captain Harlock
Démocratie Participative
24 novembre 2021

Vacciner massivement pendant une pandémie n’a jamais été une bonne idée.

En fait, c’est la première chose que l’on apprend à propos de la vaccination : ne jamais vacciner pendant une pandémie.

Pour avoir fait exactement l’inverse, les états ultra-vaccinés se retrouvent à leur point de départ.

L’Indépendant :

Les restrictions actuelles en Allemagne « ne sont plus suffisantes », pour faire face à la nouvelle vague épidémique et la flambée des cas outre-Rhin dit ce lundi Angela Merkel.

Très alarmiste, la chancelière assure que la situation sanitaire « va être pire que tout ce qu’on a connu » jusqu’ici, a-t-elle également prévenu au cours d’une réunion à huis clos des cadres de son parti conservateur CDU, selon LCI citant une source au sein de la formation interrogée par l’AFP.

Doublement vaccinés, les Allemands qui étaient censés ne rien craindre grâce à (((Pfizer))) se retrouvent plus « menacés » que jamais. Ils se retrouvent menacés d’un nouveau confinement.

Bizarrement, aucun gouvernement ne réagit sur cette évolution pour le moins « inattendue », du moins du point de vue des tenants de la vaccination à outrance.

Plus tôt dans la journée, son ministre de la Santé avait estimé que « chacun sera vacciné, guéri ou mort » d’ici la fin de l’hiver, alors que le pays a recensé une moyenne sur 7 jours de 48.000 contaminations quotidiennes ce dimanche,

Depuis ce dimanche minuit, l’Autriche a entamé son 4e confinement national. Une voie, déjà évoquée ce week-end, que pourrait emprunter son voisin allemand ?

C’est tellement ironique de voir tout ce que nous avons prédit ici même se réaliser avec la régularité d’un métronome.

Bien sûr, cela ne fait pas bouger les golems d’un millimètre. Ils boivent toujours les paroles des médias juifs et continuent de nous traiter de complotistes alors qu’ils sont sur le point de prendre leur troisième dose.

Vacciner pendant une pandémie détruit les variants modérés largement répandus dans la population. Une fois la première vague vaccinale passée, les souches plus résistantes peuvent remplir le vide laissé par les variants modérés détruits. Une nouvelle vague de « rappel » de vaccination déclenche un nouveau cycle identique, et ainsi de suite.

Cette stratégie vaccinale aboutit à sélectionner progressivement les pires souches qui finissent par devenir totalement résistantes au vaccin. On se retrouve au final avec des super variants en circulation qui pour le coup deviennent vraiment dangereux.

La dernière vidéo (en anglais) de Geert Vanden Bossche fait le tour du désastre.

Ce n’est pas fortuit, c’est le but du système depuis qu’ils ont fabriqué ce virus en laboratoire. Leur but est de régner par le bioterrorisme étatique.

L’autre truc, c’est que les vaccinés sont beaucoup plus susceptibles de contracter ces formes virulentes car le virus a muté au contact du vaccin pour s’y adapter. Le fonctionnement du virus repose sur l’offre et la demande : si le marché biologique est normé par la vaccination à 90% chez l’adulte, le virus adaptera son offre pour répondre au « client » typique. Il ne consacrera pas d’énergie à s’adapter à la niche des non vaccinés qui n’offre que peu de perspectives de croissance en raison de sa petite taille (et qui se réduit petit à petit).

Essayer de raisonner à ce stade n’a plus guère d’utilité. Les vaccinés sont vaccinés, la mécanique virale infernale est en place.

Commentez l’article sur EELB.su