Home / Décryptage / Le numéro de cirque du caméléon afro-ashkénaze Rachel Kahn s’écroule après la révolte des racisés de son association subventionnée par Hidalgo

Le numéro de cirque du caméléon afro-ashkénaze Rachel Kahn s’écroule après la révolte des racisés de son association subventionnée par Hidalgo

Captain Harlock
Démocratie Participative
18 mars 2021

Ceci n’est pas une africaine

Le caméléon afro-ashkénaze de la LICRA Rachel Kahn a été mise à l’amende par les racisés qu’elle tente de caporaliser dans les médias juifs depuis plusieurs semaines sous les applaudissements de la droite levantine assimilationniste, à l’instar de Boulevard Voltaire.

Soudainement spammée partout par ses cousins, une lassitude s’est vite installée. La crise a finalement éclaté.

Les juifs qui luttent pour garder le contrôle de l’idéologie antiblanche qu’est l’antiracisme ont immédiatement déployé leurs chiens de garde.

Même ce porc juif à nœud papillon de Flaysakier.

La lesbienne folle Caroline Fourest, plus enragée que jamais, est venue jouer les Blanches privilégiées sous les fenêtres de La Place Hip Hop – l’association que co-dirige Rachel Kahn – pour leur rappeler (((quelle main))) les nourrissait.

Quand on aime on ne compte pas.

C’est ainsi que se sucrent les youpins à Paris en parasitant jusqu’aux associations de rap. Bref, comme à l’accoutumée, les juifs ont recours à leur arme favorite : l’embargo économique avec l’argent volé aux goyim stupides. Soit les racisés de cette association rentrent dans le rang, soit les juifs les purgeront après requête auprès de la vache andalouse Hidalgo.

« L’antiracisme universaliste » dont parle cette hypocrite de Fourest est simple à comprendre : se servir des allogènes contre les Blancs en excitant leur sentiment victimaire tout en leur interdisant de s’organiser politiquement de manière autonome.

Les juifs rappellent aux racisés qu’ils sont les seuls à avoir le droit de s’organiser au plan politique sur une base ethno-raciale et qu’à ce titre, ce sont les juifs qui ont l’autorité pour dire aux autres immigrés – les juifs sont des immigrés – quand ils peuvent attaquer les Blancs et comment.

C’est ça « l’universalisme » mensonger de cette race de manipulateurs.

Tout cela fonctionne magnifiquement sur le papier mais en pratique, la démographie a déjà fait son œuvre. Les racisés, sûrs de leur nombre, envoient désormais bouler les juifs. D’ici quelques temps, ce ne seront plus des communiqués qui tomberont mais des pogroms.

Il va sans dire que la droite réactionnaire court derrière le maître juif pour sauver la créolisation crépublicaine.

On dirait des militants anti-apartheid des années 80.

Cela ne rate jamais.

Il n’y a pas une guerre perdue que ces ahuris ne rejoindront à la dernière minute – et surtout d’en être fiers. C’était déjà comme ça lors de la guerre d’Algérie après 70 ans de colonialisme de gauche. De Gaulle voyait plus clair que tous ces gens.

« L’intégration, c’est une entourloupe pour permettre que les musulmans qui sont majoritaires en Algérie à 10 contre 1, se retrouvent minoritaires dans la République française à 1 contre 5. C’est un tour de passe-passe puéril! On s’imagine qu’on pourra prendre les Algériens avec cet attrape-couillons? Avez-vous songé que les Arabes se multiplieront par 5, puis par 10, pendant que la population française restera presque stationnaire? Il y aurait 200, puis 400 députés arabes à Paris? Vous voyez un président arabe à l’Elysée ? »

Changez intégration par assimilation et vous avez actuellement non seulement le plan des juifs mais celui de cette droite glapissante : empêcher la salutaire séparation raciale et parvenir au rêve juif d’abâtardissement intégral de la race blanche en Europe pour sauver « la Nation » grâce au ciment de la créolisation.

Vous allez les voir les Valeurs Actuelles, les TV Libertés, les « souverainistes » vous intimer l’ordre de livrer vos filles à des nègres pour faire mine de tenir en respect toutes ces masses allogènes.

Ces gens vont venir sonner à vos portes pour vous supplier de sauver la République juive. Ils vont convoquer tous les saints du Ciel, les droits de l’homme, 1789, Napoléon Bonaparte, Jean Gabin, Jules Ferry, Johnny Clegg, tout pour que vous fassiez les volontés des juifs au nom de l’Une-et-Indivisible.

Leur idée est simple : peut-être que dans le bordel de cet hypothétique métissage intégral, peut-être que la confusion sera si grande que les métèques mâtinés de sang blanc finiront par oublier de vouloir commander et qu’ils laisseront les juifs décider comme avant. On continuera de gueuler la Marseillaise, le cerveau frit par le pastis et l’ADN antillais.

C’est très exactement la « solution » politique de la droite française, très laïque, très chrétienne : jouer au Lotto avec la bite des nègres.

« Voulez-vous être bougnoulisés ? », De Gaulle au député Raymond Dronne.

Que ces gens aillent chier.

Qu’ils sautent dans le Dien Bien Phu du XXIème si ça leur chante.

Au suicide, nul n’est tenu.

Pour ma part, tous ces racisés me paraissent bien plus fréquentables, bien plus utiles dans les nécessaires et inéluctables séparations qui ne manqueront pas de surgir de l’effondrement de la Cinquième Putain.

Alliance objective et conjoncturelle.

Commentez l’article sur EELB.su