Home / Les dernières actualités / L’Autriche décrète l’internement des non-vaccinés à partir d’aujourd’hui

L’Autriche décrète l’internement des non-vaccinés à partir d’aujourd’hui

Captain Harlock
Démocratie Participative
15 novembre 2021

Pour lutter contre la saturation des hôpitaux qui n’a jamais existé, le gouvernement autrichien a décidé d’interner à domicile les personnes qui ne sont pas vaccinées.

LCI :

Face au nombre inégalé de cas détectés, l’Autriche est le premier pays à annoncer l’entrée en vigueur d’un confinement uniquement pour les personnes non-vaccinées ou qui n’ont pas guéri du Covid. La mesure sera applicable dès ce lundi, à partir de l’âge de 12 ans.

L’Autriche reconfine, mais seulement ses non-vaccinés. Le chancelier autrichien Alexander Schallenberg a annoncé, dimanche 14 novembre, l’entrée en vigueur dès lundi d’un confinement pour les personnes n’ayant pas reçu le vaccin ou qui n’ont pas contracté récemment le Covid-19. Une mesure inédite pour tenter d’endiguer le nombre inégalé de cas détectés. Plus de 13.000 nouvelles contaminations ont été enregistrées samedi dans ce pays de 9,8 millions d’habitants. « La situation est grave. (…) Nous ne prenons pas cette mesure le cœur léger, mais malheureusement elle est nécessaire », a-t-il déclaré depuis Vienne.

Environ 65% de la population ont reçu les deux doses de vaccin en Autriche, ce qui est inférieur à la moyenne européenne de 67% et loin de pays comme l’Espagne (79%) ou la France (75%). Vendredi 12 novembre, le chef du gouvernement autrichien avait qualifié ce taux de « honteusement bas », quand il avait fait état ce projet de confinement d’une partie de la population.

Concrètement, les personnes concernées n’auront pas le droit de quitter leur domicile, sauf pour faire leurs courses, du sport ou pour recevoir des soins médicaux. La mesure s’appliquera dès l’âge de 12 ans. Des contrôles inopinés seront effectués.

Le Parlement autrichien doit approuver la mesure dans la soirée, a priori une simple formalité. Le gouvernement évaluera l’effet de ces restrictions dans 10 jours, a précisé dimanche le ministre de la Santé Wolfgang Mückstein, appelant les réfractaires à se faire vacciner au plus vite pour ne pas tomber sous le coup du confinement et briser la nouvelle vague.

Nous savions que cela adviendrait et ce n’est qu’une question de temps avant que le gouvernement d’occupation adopte les mêmes mesures en France.

Le juif Gilbert Deray, blouse blanche de la Salpêtrière à Paris, vous l’annonce.

Il s’agit d’écraser la minorité qui refuse d’entrer dans le cycle de la vaccination perpétuelle avec le train de mesures de surveillance qu’elle permet de justifier. Cette mise au ban de la société est une forme de torture psychologique qui vise tout autant à punir les opposants qu’à dissuader les autres de poser des questions.

C’est au nom du même principe que les députés lettons opposés à la terreur covidiste ont été purement simplement interdits de voter les futures lois.

Le but de l’oligarchie est d’instaurer le Great Reset, une nouvelle société féodale où la population est réduite en servage digital.

Ces gens n’ont aucune raison d’arrêter maintenant.

Commentez l’article sur EELB.su