Home / Décryptage / La Roumanie vote l’obligation des cours de religion de l’holocauste à l’école

La Roumanie vote l’obligation des cours de religion de l’holocauste à l’école

Captain Harlock
Démocratie Participative
20 novembre 2021

Les contes du rabbi Shekelsberg

Nous sommes 77 ans après cette histoire bizarroïde de millions de juifs tués à l’insecticide dans une pièce de quelques dizaines de mètres carrés, quelque part dans la campagne polonaise, et tout se passe comme si c’était un sujet d’actualités de plus en plus d’actualité.

Dans 23 ans, cela fera un siècle et apparemment il faudra en parler encore plus qu’aujourd’hui.

The Times of Israël :

Le Sénat roumain a adopté une loi qui rend obligatoire l’enseignement d’un cours sur l’histoire de Shoah et le peuple juif dans les écoles secondaires et professionnelles du pays.

La loi adoptée lundi stipule que le cours sera enseigné à partir de 2023. Son contenu sera décidé par le ministère de l’Education du pays en collaboration avec l’Institut Elie Wiesel pour l’étude de la Shoah en Roumanie.

Selon le législateur juif Silviu Vexler, qui a parrainé la loi, cette initiative vise à « contrer l’intolérance et l’extrémisme » chez les jeunes.

C’est absolument mirobolant d’insolence juive.

La seule façon d’interpréter correctement les intentions de ces juifs est leur volonté d’obtenir leur déification avec le soutien plein et entier des démocraties.

Les six trilliards sont simplement une excuse pour faire plier les goyim afin d’y parvenir.

Le Parti nationaliste libéral de centre-droit et les sociaux-démocrates ont voté en faveur de la loi, ainsi que l’alliance centriste USR PLUS et l’Union démocratique des Hongrois de Roumanie.

La loi, qui avait déjà été adoptée par la chambre basse de Roumanie, a été soutenue par 107 sénateurs, tandis que 13 législateurs ont voté contre et un s’est abstenu.

Elle a rencontré l’opposition de l’Alliance pour l’union des Roumains (AUR), un parti nationaliste de droite populiste qui a obtenu 9 % des voix lors de ses premières élections générales en décembre dernier et qui est désormais le quatrième parti de l’assemblée législative du pays.

Le législateur de l’AUR, Claudiu Tarziu, a jugé la loi inutile, affirmant que la Roumanie n’a pas connu un seul « cas d’antisémitisme grave » au cours des 20 dernières années.

Tarziu a déclaré que la loi était « en contradiction » avec les lois roumaines et celles de l’Union européenne ainsi qu’avec le « bon sens », car elle est discriminatoire envers « nos concitoyens qui appartiennent à d’autres minorités ».

Claudiu Tarziu est le seul homme politique décent dans toute la Roumanie occupée par les juifs.

C’est en tout cas le seul qui s’oppose aux exigences délirantes de cette race d’escrocs.

Selon les statistiques officielles incluses dans un rapport de l’Institut Elie Wiesel, un total de 27 incidents antisémites ont été signalés aux autorités en 2020. Un certain nombre de cimetières juifs ont été vandalisés ces dernières années.

L’actrice juive roumaine Maia Morgenstern – qui a fait la une des journaux internationaux pour son rôle de la Vierge Marie dans « La Passion du Christ » de Mel Gibson – a reçu en mars dernier des menaces de mort de la part d’un individu qui a déclaré vouloir « la jeter dans une chambre à gaz. »

Les messages antisémites sont également monnaie courante dans la presse nationaliste marginale, tant en ligne que sur papier, et des interprétations historiques de la Shoah qui minimisent le rôle de la Roumanie ont été avancées par des historiens et des professeurs d’université locaux.

Selon l’Institut Elie Wiesel, entre 280 000 et 380 000 Juifs roumains et ukrainiens ont été assassinés dans les territoires sous administration roumaine pendant la Seconde Guerre mondiale.

Lol

Ces juifs y vont tellement à la louche qu’ils ne savent pas, à une centaine de milliers près, de quoi ils parlent.

Quand le juif relève sa face hideuse pour poser des exigences, c’est qu’il a déjà corrompu la totalité des politiciens démocrates en vue de la mise en coupe réglée du pays.

Il est plus que temps pour la Roumanie de trouver un nouveau Codreanu.

« Un pays a les Juifs qu’il mérite. De même que les moustiques ne peuvent prospérer et s’installer que dans les marécages, de même les premiers ne peuvent prospérer que dans les marécages de nos péchés. »

Ce Tarziu est peut-être cet homme, je ne sais pas.

Ce qui est certain, c’est que ces juifs sont la cause de toutes les calamités qui s’abattent sur l’Europe et que l’inaction des goyim face à leur chantage démentiel ne fait qu’aggraver la situation.

Il va falloir recadrer ces juifs, la situation actuelle n’est plus tenable.

Commentez l’article sur EELB.su