Home / Décryptage / La pouf Nirina en ovulation sur LCI, Democratie Participative accusé par les journalistes d’être le diffuseur de vérité le plus dangereux !

La pouf Nirina en ovulation sur LCI, Democratie Participative accusé par les journalistes d’être le diffuseur de vérité le plus dangereux !

Captain Harlock
Démocratie Participative
16 octobre 2021

 

Le décalage cognitif devient tellement intense entre l’univers parallèle de la matrice médiatique et la réalité qu’on peine à suivre le rythme.

Je viens d’apprendre l’existence d’une émission hebdomadaire sur LCI intitulée « Le Club anti-complot ». Apparemment, ce titre n’est pas ironique même si les 50 minutes que dure cette émission ressemblent à une rencontre entre des Boomers cherchant à apprendre à utiliser une souris et des activistes d’extrême-gauche présentés comme des « experts ».

Toute l’émission est un malaise, mais le sommet intervient quand la thot Nirina – devenue célèbre grâce à Democratie Participative – surgit à l’écran, plus maquillée que jamais avec un rouge à lèvres tellement rouge que l’écran sature.

Les propagandistes du plateau expliquent que cette pouf lutte héroïquement contre la théorie complotiste du Grand Remplacement que Mélenchon appelle la créolisation et que Macron appelle l’africanité de la France.

Vous pouvez voir le passage à partir de 30:00 sur le site de LCI.

Cette traînée de Nirina est clairement en ovulation tandis que le beta qui sert de présentateur joue le simp comme je n’ai jamais vu un type jouer le simp. Il lui propose même de venir à la télévision – et que c’est une promesse qu’il a obtenue des autres beta présents.

Je viens de réaliser que Nirina est probablement issue d’une chieuse de rue du sous-continent indien

Sollicitée par ces plumitifs aux traits afro-orientaux, cette thot a une nouvelle fois projeté ses fantasmes de viols sur nous !

Ha !

On se croirait face à une clique de commissaires politiques juifs dans la Russie de 1919.

Regardez-moi cette face !

Ce Thomas Huchon est le fils de l’apparatchik socialiste Jean-Paul Huchon, condamné pour avoir pillé les caisses du peuple.

Vous savez que je n’accuse jamais personne d’être juif sans en avoir la preuve formelle.

Affirmer que des gens sont juifs sans preuve est extrêmement contre-productif. Quand il s’avère qu’ils ne le sont pas, le discrédit frappe celui qui l’a affirmé et vous savez que ces bouches menteuses juives passent leur temps à accuser les goyim qui disent la vérité de mentir. Ce que ces juifs appellent justement le « complotisme ».

Surtout, nous n’avons pas besoin d’inventer des juifs pour démontrer le rôle accablant qu’ils jouent en Occident.

Ceci étant dit, ce Thomas Huchon a vraiment un faciès sémitique. S’il n’a aucun ascendant juif, c’est que la lecture d’insanités juives a fini par s’imprimer sur sa tête.

Je penche quand même pour l’ascendant louche.

Quoi qu’il en soit, ce type assure que Democratie Participative est ce qu’il a vu « de pire » de toute sa carrière.

Je prends ça pour une certaine forme de reconnaissance du travail accompli pour faire connaître la vérité.

Au reste, en 2021, l’anti-complotisme n’est plus rien d’autre que l’interdiction de contester le discours de l’oligarchie. Les catégories utilisées par le système sont tellement larges que l’on y retrouve potentiellement des millions, sinon des dizaines de millions de gens.

J’ai par exemple découvert que les gens qui mangent des légumes appartiennent à une « dérive sectaire ».

Qu’est-ce que c’est que cette race là ?

Paradoxalement, avec la chute du niveau de vie pilotée par le système sous bannière climatique, la promotion médiatique du véganisme n’a jamais été aussi massive.

Nous atteignons un stade où les gens sont conditionnés par les médias pour penser tout et l’inverse de tout en même temps.

Dans 1984, les médias changeaient de discours en 24 heures à mesure que les alliances militaires du système se faisaient et se défaisaient, l’ennemi fanatiquement haï d’hier devenant l’allié d’aujourd’hui et l’allié d’hier devenant l’ennemi d’aujourd’hui. Les gens devaient suivre aveuglément le revirement.

Nous avons sous les yeux un processus beaucoup plus radical où la population doit avoir autant d’avis sur une même question que l’exige le système et répéter l’avis qui convient selon le contexte, indépendamment de sa validité objective.

Le plus drôle, c’est que LCI est un média qui appartient au milliardaire Bouygues et que cette chaîne ultra-capitaliste emploie des propagandistes néo-communistes pour faire parler une thot gauchiste de Sciences Po Lille pour essayer de nier l’évidence du Grand Remplacement.

Grand Remplacement que le gang Bouygues a organisé avec l’aide des juifs.

Cela résume parfaitement le globalisme : l’alliance des ultra-capitalistes et des ultra-communistes sous la direction de la juiverie internationale pour écraser les peuples, le tout en se servant d’idiotes recrutées parmi les femmes savantes des universités du régime.

Ces conspirateurs ont raison d’être inquiets, l’histoire ne sera pas particulièrement tendre avec eux quand la révolution raciale balayera tout.

Commentez l’article sur EELB.su