Home / France / La chaîne juive BFMTV décrète que 6 Français sur 10 veulent interner les non-vaccinés à domicile sur conseil des juifs

La chaîne juive BFMTV décrète que 6 Français sur 10 veulent interner les non-vaccinés à domicile sur conseil des juifs

Captain Harlock
Démocratie Participative
18 novembre 2021

Il y a deux semaines c’était un non-sujet.

Il y a une semaine, les médias juifs en ont fait un sujet.

Aujourd’hui, les médias juifs en font une décision.

BFMTV :

Alors que la situation sanitaire se dégrade, 60% des Français se disent en faveur d’un reconfinement qui concernerait uniquement les personnes non-vaccinées, d’après un sondage Elabe pour BFMTV.

Mardi, 19.778 cas de Covid-19 ont été recensés en France, et ce mercredi, 20.294 nouveaux cas positifs étaient enregistrés. Des chiffres presque deux fois supérieurs à la moyenne des sept derniers jours, autour de 11.000 cas.

Face à ce phénomène qui inquiète les médecins, 60% des Français se disent préoccupés par la situation sanitaire. Cette inquiétude est davantage le fait de personnes vaccinées (63%) que d’individus non-vaccinés (40%), d’après notre sondage.

Ce sondage peut être faux.

Mais il est plus sûrement vrai.

Le comportement des golems masqués dans l’espace public dès qu’ils croisent un réfractaire sans masque est largement représentatif de l’attitude des vaccinés.

La vaccination est un échec au plan sanitaire, comme prévu.

Le but de la vaccination n’a jamais été de mettre un terme au Covid19, mais de le prolonger indéfiniment. C’est une opération de guerre hybride lancée depuis Wuhan par les hommes de Bills Gates qui ont créé ce virus en laboratoire.

Ceci posé, il faut une « explication » pour la plèbe vaccinée sur cet « échec ».

Le système fait d’une pierre deux coups en détournant la colère populaire contre ceux qui ont raison depuis le début : les non-pfizerisés.

Les non-vaccinés vont donc être assignés à résidence. L’étape suivante, c’est le confinement permanent avec licenciement sans dédommagement.

Dans cette tyrannie globaliste aux mains des juifs, il n’y a pas de place pour la liberté des goyim.

Commentez l’article sur EELB.su