Home / Les dernières actualités / Balancez DISCORD : maintenant !

Balancez DISCORD : maintenant !

Captain Harlock
Démocratie Participative
30 octobre 2018

AVERTISSEMENT : cet article est à destination des personnes de race blanche dont le Quotient Intellectuel est à trois chiffres pour lesquelles la sécurité individuelle est très importante. Les autres peuvent continuer à faire n’importe quoi et nous débarrasser du même coup de leur matériel cognitif défaillant. 

Il semble qu’un certain nombre de gens ne comprennent pas l’évolution profonde de l’internet qui est en cours. Cette évolution est simple : si vous êtes blanc et que vous ne voulez pas disparaître de la surface de cette terre au profit des gentils migrants marrons, vous êtes un Nazi et devez donc être détruit socialement, professionnellement et familialement.

Je suppose, puisque vous avez un QI à 3 chiffres, que votre but dans la vie n’est pas d’être détruit par les juifs.

Beaucoup trop d’entre vous utilisent toujours des honeypots contrôlés par ces juifs.

A commencer par Discord.

DISCORD avec un D comme DISCORD

Si vous avez le logiciel Discord sur votre ordinateur, débarrassez-vous en. MAINTENANT.

Maintenant, ça veut dire « tout de suite » en français.

« MDR, comme si les juifs ou les flics surveillaient nos conversations »

– Jean Glandu, 1 année de militantisme YouTube

Ne lisez pas les commentaires que vous voyez ici ou là sur Facebook, YouTube et autres avec des gens anonymes qui vous disent, « N’importe nawak, c’est cool, on peut tranquille refiler nos IPs, ça le fait, lol ».

Vous ne connaissez pas ces gens, vous ne savez pas ce qu’ils ont jamais fait dans la vie, ni s’ils sont de vos idées.

Il y a une règle assez simple qui permet de l’évaluer : un conseil pour renforcer votre sécurité est généralement le fait de gens qui vous veulent du bien tandis que ceux qui vous encouragent à baisser la garde ont tendance à être du camp d’en face.

« Méfiez-vous. L’ennemi a beaucoup d’espions à son service »

Discord est contrôlé par le juif Jason Citron.

Jason ne fait pas mine de dire, « oh, nous respectons la liberté de tous les Nazis de dire ce qu’ils veulent, c’est le coeur de notre démarche : rapprocher les Blancs du monde entier pour qu’ils survivent ».

Non, Jason ne dit pas ça.

Il revendique la lutte active de son entreprise contre les Nazis tels que définis par les juifs de manière très, très flexible.

#plusjamaisça #ILoveIsrael #FuckNazis #JasonCitron

Ce ne sont pas des déclarations gratuites : c’est la politique de Discord.

« Nous continuerons de prendre des mesures contre la suprématie blanche, l’idéologie nazie et toutes les formes de haine. »

Ce ne sont pas que des déclarations d’intention ou l’annonce qu’un message raciste sera censuré : Discord n’est pas Facebook, il ne s’occupe pas de ce qui est uniquement écrit mais de ce qui est dit, en direct.

Quand les juifs de DISCORD vous disent que les Blancs seront combattus dès lors qu’ils veulent survivre, cela signifie que vos échanges sont concernés.

Si vous ne prenez pas les juifs au sérieux, sachez qu’eux vous prennent au sérieux.

Autrement dit, votre voix, vos échanges, vos contacts, tout cela est susceptible d’être utilisé contre vous.

Nous avons déjà parlé par le passé du grave danger que représente ce logiciel, notamment en discutant avec Zeiger sur la façon dont Discord a collaboré avec le gouvernement canadien et l’extrême-gauche pour le doxxer. Si vous n’avez pas entendu son témoignage, vous pouvez le trouver ici.

Zeiger a dû abandonner, du jour au lendemain, sa vie. C’est-à-dire : famille, amis, emploi, ville.

Puisque vous avez un QI à 3 chiffres, cette perspective ne doit pas vous paraître très constructive.

Honeypot LOL

Vous aurez bien sûr les éternels autistes qui sont trop fainéants et idiots pour faire preuve de prudence. Parce que la prudence c’est dur, ça suppose de faire des efforts et les efforts c’est fatiguant.

99% des glandus qui parlent comme ça sont simplement des fainéasses pour qui le m’en foutisme est une philosophie de vie. Le 1% restant représentent les agents infiltrés qui utilisent une ressource presque illimitée pour faciliter leur travail : la connerie humaine.

Wikipédia :

Dans le jargon de la sécurité informatique, un honeypot (en français pot de miel) est une méthode de défense active qui consiste à attirer, sur des ressources (serveur, programme, service), des adversaires déclarés ou potentiels afin de les identifier et éventuellement de les neutraliser.

Cette méthode est une des plus classiques.

On peut d’ailleurs l’utiliser pour les forums.

Vous me direz, la dernière affaire en date est très, très, très vieille puisque cela remonte à octobre 2017. Un an donc.

Un an c’est la préhistoire. Cela ne peut plus être d’actualité, évidemment.

Sud Presse :

La police australienne a mené durant des mois une opération secrète qui impliquait d’infiltrer un forum de pédophiles sur le dark net et d’ensuite gérer ce site, a révélé samedi le quotidien norvégien VG. La stratégie des enquêteurs de cette «task force» baptisée Argos, aux contacts internationaux, était de surveiller et tracer les échanges sur le forum, après avoir pris la direction du site, qui était, selon VG, le plus important forum d’échange de contenus pédopornographiques en termes de nombre de profils.

En tout, la police a géré le site, baptisé Childs Play et finalement fermé en septembre 2017, durant 11 mois. Plus d’un million de profils d’utilisateurs avaient été créés sur ce forum, avant que la police ne le ferme, dont quelques milliers d’actifs. Des «producteurs» de contenu, images et vidéos d’abus sexuels sur des enfants, partageaient celles-ci avec la «communauté» de pédophiles.

Pour passer inaperçus, derrière l’identité virtuelle du créateur du forum, les policiers eux-mêmes ont dû partager, notamment via des «mises à jour de statut» que le jeune homme avait pour habitude d’effectuer tous les mois, des images à caractère pédopornographique, de manière à ne pas éveiller les soupçons des autres utilisateurs, ressort-il notamment du long récit réalisé par VG.

Un commentaire de JeanGlandu :

« On fé rien de mal »

Il n’aura échappé à personne que le principal argument des juifs pour passer à la purge radicale des personnes jugées indésirables, i.e. les Blancs dotés d’un instinct de survie, est d’assimiler les « discours de haine » à… bingo : la pédopornographie.

Saphir News :

Que faire pour mieux lutter contre le racisme sur Internet ? Un rapport (ici) en ce sens a été remis jeudi 20 septembre au Premier ministre Édouard Philippe, à l’issue d’une mission confiée fin mars à la députée LaRem Laetitia Avia, le représentant du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) Gil Taïeb, et l’écrivain Karim Amellal.

Le rapport recommande également d’étendre l’application du dispositif de blocage, mis en place pour les sites de jeux illégaux en ligne, d’apologie de terrorisme et de pédopornographie, aux « sites manifestement racistes et antisémites ».

Ce qui vaut pour le blocage vaut pour le reste : il s’agit de la philosophie de l’ennemi et elle s’applique, par évidence, à tout.
Le juif va légitimer légalement la répression gouvernementale des Blancs en s’assurant que la loi décrète que l’instinct de conservation blanc équivaut à violer des gosses.
Je répète : prenez les juifs au sérieux car eux vous prennent au sérieux.
Donc, encore une fois :

Balancez DISCORD tout de suite et arrêtez de parler en clair sur ces plateformes